L’information géographique suscite un intérêt croissant, de la part tant des particuliers et des entreprises que des autorités publiques : État, collectivités territoriales, services publics. Les besoins de données géographiques ont bien sûr toujours existé, mais ils étaient difficiles à satisfaire, car ce n’est que de façon récente que les systèmes d’information ont connu un développement de plus en plus important surtout en Afrique. Les données géographiques concernées peuvent être de trois sortes :

  • les référentiels géographiques (cartes ou plans, photographies aériennes et satellitaires), qui servent surtout de fond de plan pour la présentation des autres données ;
  • les objets géographiques (occupation du sol, gestion des inondations, bâtiments, routes, zones urbanisées, forêts, parcelles, limites de communes…), que l’on peut visualiser par superposition aux référentiels ;
  • les données proprement dites, généralement rattachées à des objets géographiques ;

Les activités menées par le GROUPE SOTERCO dans les systèmes d’informations géographiques touchent différents domaines dont la mise en place du Système d’Information Ecologique et Forestier (SIEF) pour le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable au Sénégal – la mise en place du système d’information géographiques sur les zones potentielles aquacoles au Sénégal.

Au niveau sous régional avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dans l’application de SIG dans l’agriculture, le Groupe est co auteur dans la mise en place du Système d’information agricoles ECO AGRIS dans le cadre de la sécurité alimentaire.

Pour la coopération espagnole, le Groupe a mis en place au Sénégal, la base de données géo référencées sur la production, la distribution et la commercialisation du mil et du maïs dans les régions Centre et Sud du Sénégal.