Dans le domaine du Génie Rural et des Aménagements Hydro Agricoles, le Groupe SOTERCO intervient dans les projets d’études techniques et socio économiques. Nous accompagnons l’Etat, les Partenaires au Développement et les Bénéficiaires dans l’étude de faisabilité la conception, la réalisation et l’accompagnement des populations dans ces différents projets.

Nos principales activités constituent entres autres :

  • Etudes Techniques d’Aménagement de Bas Fonds rizicoles
  • Etudes Techniques d’Aménagement de Vallées
  • Etudes Techniques de réalisations de périmètres maraichers
  • Assistance Technique pour l’entretien et à la maintenance des ouvrages
  • Etudes Techniques de réalisations de pistes de production
  • Etudes Techniques de réalisations de magasins de Stockage
  • Encadrement des populations à l’exploitation agricole des périmètres irrigués.

Parmi les programmes exécutés par le Groupe SOTERCO, on note avec la Société de Développement Agricole et Industriel du Sénégal (SODAGRI), le Contrôle et supervision des travaux de réhabilitation de 3 180 ha de périmètres irrigués, de pose d’équipements hydro mécaniques, d’électrification et de maintenance des stations de pompage et des barrages dans le Bassin de l’Anambé, région de Kolda.

Pour le compte du Programme d’Appui au Développement Agricole et à l’Entreprenariat Rural au Sénégal (PADAER), le Groupe SOTERCO est l’Opérateur de maitrise  d’œuvre  délégué, chargé des études, de la réalisation et du suivi-contrôle de l’exécution des infrastructures de la région de Kédougou. Le travail consiste à concevoir les ouvrages et à proposer un schéma de gestion et de valorisation de ces ouvrages. La mission comprend ainsi les études APS, APD suivies d’élaboration du dossier d’appel d’offre pour la réalisation d’infrastructures hydro agricoles (micro barrages ; pistes de production ; etc.).

Dans le cadre der la modernisation et de l’intensification agricole, le Groupe a exécuté pour le Projet de développement Agricole de Matam (PRODAM II) sur financement de la BOAD,  la structuration et renforcement des capacités de 1400 opérateurs dans le cadre de la mise en place des Sociétés d’intensification de la Production Agricole (SIPA) au Sénégal.